Formations Moniteurs

TITRE PROFESSIONNEL ENSEIGNANT

DE LA CONDUITE ET DE LA SECURITE ROUTIERE (TP ECSR)

Date de la prochaine session : 15/09/2022 au 27/06/2023

Session assurée par : Camille LE COQ

LE METIER ENSEIGNANT DE LA CONDUITE ET DE LA SECURITE ROUTIERE est un métier de contact ; il nécessite donc de nombreuses qualités humaines telles que l’écoute, l’ouverture aux autres. L’enseignant de la conduite et de la sécurité routière a également un rôle social très important : il doit transmettre des connaissances techniques indispensables à la conduite mais aussi développer chez son apprenant des attitudes positives par rapport à la sécurité routière. Enfin, l’école de conduite est une école de civisme où l’on apprend à partager la route avec tous les usagers.


LE TITRE PROFESSIONNEL ECSR

Formation continue en présentiel de niveau 5 dans la nomenclature européenne (Bac+2) reconnue par l’Etat et éligible au CPF.

Le titre professionnel ECSR est constitutif de 2 certificats de compétences professionnelles :

  • CCP 1 : Former des apprenants par des actions individuelles ou collectives dans le respect des cadres réglementaires en vigueur.

  • CCP 2 : Sensibiliser l’ensemble des usagers de la route à l’adoption de comportement sûrs et respectueux de l’environnement.

2 possibilités d’accéder au titre professionnel ECSR :

  • Accès direct : Formation continue de 1190h dont 280h de stage

  • Accès par capitalisation de CCP : pour plus d’information n’hésitez pas à consulter l’arrêté du 20 avril 2016 relatif au titre professionnel Enseignant de la conduite et de la sécurité routière ou nous contacter.

Il est possible de commencer par l’un ou par l’autre des CCP sans que cela soit pénalisant. Le candidat pourra travailler sous couvert de l’A.T.R.E. (Autorisation Temporaire Restrictive d’Exercer) pendant le laps de temps lui permettant de préparer le CCP manquant.

Pour accéder à ce titre, le CCP1 et le CCP2 doivent être obligatoirement validé. Il existe aucune équivalence, ni de passerelle pour ce Titre.


PUBLIC CONCERNE ET PRE-REQUIS POUR ENTRER EN FORMATION

  • Toute personne souhaitant se qualifier ou se reconvertir en obtenant une qualification professionnelle reconnue d’enseignant de la conduite et de la sécurité routière,

  • Personne titulaire du permis de conduire catégorie B en cours de validité,

  • Aucun diplôme n’est exigé mais un niveau de culture générale BAC est souhaitable,

  • Avoir participé à une évaluation des compétences et aptitudes professionnelles (expression écrite et orale, connaissances en pédagogie et sécurité routière…),

  • Accessibilité aux personnes handicapées : les personnes en situation de handicap peuvent avoir des besoins spécifiques à la formation n’hésitez pas à nous contacter pour en discuter.

Cette formation est accessible via la VAE.

Pour tout renseignement sur les modalités n’hésitez pas à nous contacter pour en discuter.

Cette formation dispose de deux blocs de compétence. Chaque bloc peut être accessible par la voie de la formation, ou par la Validation des Acquis de l’Expérience (nous contacter).


Financement


  • TRANSITIONS PRO (anciennement FONGECIF) Dispositif de financement pour les salariés CDI, CDD ou intérimaire.
    Délai de dépôt du dossier Projet de Transition Professionnel (PTP) auprès de Transition PRO minimum 3 mois avant une entrée en formation.

  • OPCO MOBILITES (dispositif de financement pour les auto-écoles)
    Contrat de professionnalisation : dossier à déposer au plus tard 5 jours après l’entrée en formation

Pro A : dossier à déposer avant l’entrée en formation

  • CPF (Compte Personnel de Formation). Inscription minimum 14 jours avant une entrée en formation. Il faut respecter un délai minimum de 11 jours ouvrés* entre l’envoi de la confirmation d’inscription (proposition de commande) par l’organisme de formation et la date de début de formation. *Jours ouvrés : jours d’ouverture de l’organisme de formation, généralement du lundi au vendredi

  • AGEFIPH (Dispositif pour les personnes en situations d’handicap)

  • Pôle Emploi, Mission Locale, Région

  • Pour un règlement personnel, un échelonnement est possible



Pour toute information, nous consulter.


Prérequis pour l'exercice du métier

L’exercice de cette profession est réglementé et subordonné à la délivrance d’une autorisation d’enseigner délivrée par le préfet pour une période de 5 ans. Elle est délivrée si sont remplies les conditions d’âge (au moins 20 ans), d’expérience (pas en période probatoire), d’aptitude médicale et d’absence de condamnation (cf. articles R. 212-1 à R. 212-5 du code de la route).


Perspectives d'évolution

À l’issue de la formation, l’enseignant de la conduite et de la sécurité routière pourra poursuivre sa professionnalisation par l'obtention d'un ou plusieurs CCS (Certificat Complémentaire de Spécialisation) :

  • CCS Animer des actions de formation à la conduite en sécurité des véhicules motorisés à deux roues en circulation et hors circulation (être titulaire du Titre Pro ECSR et du permis A) (formation de 210h),

  • CCS Animer des actions de formation à la conduite en sécurité des véhicules du groupe lourd en circulation et hors circulation (être titulaire du Titre Pro ECSR et des permis D, C et CE en cours de validité) (formation de 245h).

Il pourra également évoluer avec d’autres formations :

  • Le CQP RUESRC (Responsable unité d’enseignement de la sécurité routière et de la conduite) pour devenir gérant d’auto-école est ouvert à l’inscription si vous justifiez du Titre Professionnel ECSR ou du BEPECASER, d’une autorisation d’enseigner en cours de validité et d’un an minimum d’expérience en tant qu’enseignant de la conduite.

  • La formation en cours de réforme pour devenir FMSER « Formateur aux Métiers de l’Education et de la Sécurité Routières », en remplacement du BAFM (Brevet d’Aptitude à la Formation des Moniteurs d’enseignement de la conduite).

Programme du titre professionnel ECSR

I : Former des apprenants conducteurs par des actions individuelles et collectives, dans le respect des cadres réglementaires en vigueur :

  • Construire et préparer le scénario d’une séance individuelle ou collective de formation.

  • Animer une séance collective de formation à la sécurité routière.

  • Animer une séance de formation à la conduite d’un véhicule léger.

  • Evaluer les acquis des apprenants.

  • Encadrer et faciliter l’intervention d’un tiers dans une situation d’apprentissage.

  • Repérer les difficultés d’apprentissage et y remédier.

  • Apprécier la dynamique de l’environnement routier et en identifier les risques potentiels.

II : Sensibiliser l’ensemble des usagers de la route à l’adoption de comportements sûrs et respectueux de l’environnement :

  • Analyser une demande relative à une prestation de sensibilisation.

  • Construire et préparer une action de sensibilisation.

  • Animer une séance de sensibilisation à la sécurité routière, au respect des usagers et de l’environnement.

  • Analyser ses pratiques professionnelles afin de les faire évoluer.


III : Compétences transversales :

  • Respecter et faire respecter le code de la route, la réglementation et la sécurité routière.

  • Intégrer les principes de développement durable dans l’enseignement de la conduite et de la sécurité routière


Modalité d'évaluation des acquis


  • Livret de formation.

  • Mises en situation professionnelles

  • Entretiens individualisés en cours de formation.

Moyens pédagogiques et techniques

  • Méthodes actives adaptées à la formation d’adultes.

  • Salles de cours équipées de moyens multimédias.

  • Véhicules-écoles.

  • Elèves conducteurs en cours de formation au permis de conduire B.

  • Ouvrages pédagogiques et réglementaires.

  • Documentation professionnelle et relatives aux matières enseignées.

  • Presse spécialisées école de conduite.


QUALIFICATIONS DES INTERVENANTS :

Formateur titulaire du Brevet d’Aptitude à la Formation de Moniteurs (BAFM).

DIRECTEUR PEDAGOGIQUE : LE COQ Camille


Épreuves du titre professionnel ECSR

Le dispositif d’évaluation pour la session de validation du titre professionnel ECSR comporte :


  • Questionnaire professionnel (0h45)

Vérification des connaissances des candidats en matière de règlementation de la profession, du code de la route et des principes de sécurité routière (QCU de 50 questions)


  • Mise en situation professionnelle (2h00) L’évaluation comporte deux parties indépendantes :

Animation d’une séance collective de formation à la sécurité routière (1h00)

Animation d’une séance individuelle de formation à la conduite (1h00)


  • Entretien technique (1h00)
    Devant le jury le candidat motive ses choix pédagogiques lors de la mise en situation professionnelle. Le jury questionne le candidat sur :

Sa prestation lors de la mise en situation professionnelle.

Ses connaissances en matière de réglementation et sécurité routières.

Ses compétences en matière d’encadrement lors de l’intervention d’un tiers dans une situation d’apprentissage.


  • Questionnement à partir de Productions (1h00)

Le candidat présente oralement au jury une action de sensibilisation qu’il a mise en œuvre dans le cadre d’une période en entreprise. Le jury questionne le candidat sur sa présentation orale et sur le document présentant l’analyse de cette demande d’action de sensibilisation à la sécurité routière qu’il a réalisée et la réponse à cette demande.


  • Entretien Final (0h30)

L’entretien final porte sur la représentation du candidat du métier d’enseignant de la conduite et de la sécurité routière, y compris le temps d’échange avec le candidat sur le dossier professionnel.


Durée totale des épreuves pour le candidat pour le Titre Professionnel ECSR : 5h15


Pour visualiser le taux de réussite, veuillez cliquer sur le bouton ci-contre :

(Document au format PDF)